J’ai masturbation reduit cancers, diabetes, cystites : des bienfaits sur l’equilibre a nuancer

J’ai masturbation reduit cancers, diabetes, cystites : des bienfaits sur l’equilibre a nuancer

LE PLUS. Non, la masturbation ne rend jamais aveugle ni sourd, mais elle aiderait a reduire les dangers de diabetes, de cancers et de cystites. C’est ce que defendent des chercheurs de l’universite de Sydney, en Australie. Des observations exagerees et erronees ou representatives en realite ? Reponse du sexologue Yves Ferroul.

Illustration masturbation (Pierre Rousseau/BENELUXPIX/MAXPPP)

Selon un article du site internet de l’universite de Sydney, The Conversation, la masturbation pourrait etre benefique pour l’equilibre, reduisant le nombre de cystites, de diabetes, de cancers du col ou une prostate, ainsi que celui des insomnies, des depressions, des stress, des hypertensions, etc.

Tres curieusement, a J’ai liste infinie des maux causes par la masturbation que diffusaient les specialistes du XIXe siecle, correspond une liste presque aussi longue de bienfaits, repertories avec des specialistes contemporains.

Des bienfaits attribues aux orgasmes, jamais a la masturbation

fonctionnement blackcupid

En fait, depuis d’abord une confusion puisque l’ensemble de ces bienfaits seront attribues a toutes les consequences des orgasmes et ne dependent pas de la facon d’obtenir ces orgasmes. Et peu d’individus doutent bien qu’avoir 1 orgasme ne soit jamais bon pour se detendre, se destresser, mieux s’endormir…

Mes autres effets repertories de l’orgasme ne sont gui?re etayes avec des etudes scientifiquement menees, mais paraissent deduits de constatation de bon sens : le meme bon sens qui guidait nos detracteurs des siecles precedents !

Indeniablement, que l’orgasme fasse s’ecouler du mucus du col de l’uterus, ou du liquide une prostate, ne garantit pas qu’en meme moment soient expulses des germes d’infection ou des « agents potentiels de cancer » au point de diminuer les risques de cystites ainsi que cancers de la prostate. Pour ces dames sujettes a toutes les infections urinaires, il est nombre plus bon d’aller uriner apres des rapports, et cela garantit un vrai et efficace lavage de l’uretre, plutot que de compter dans l’effet de quelques gouttes de mucus expulse.

Au final, ce qui dans l’article releve proprement une masturbation est que cette activite protege des infections sexuellement transmissibles, des grossesses non desirees, du desagrement de ne point satisfaire le ou la mari, ainsi,, aussi, libere de l’angoisse de performance ! On reste, semble-t-il, jamais tres loin du gag, de l’article humoristique prenant le contre-pied provocateur des multiples articles alarmistes que l’on degote i  chaque fois sur le web et qui sont evoques en introduction. Et oui ! Cela vaut plus se masturber que de coucher sans precaution avec le premier ou la toute premiere venue, ainsi, se retrouver infecte ! Et aussi ?

J’ai masturbation reste une activite sexuelle pleine et entiere

Cela n’empeche qu’au fond, l’article a raison de sublimer la masturbation. Cela reste bel et bien vrai que la masturbation reste indispensable aux petits humains Afin de amener a maturite le reseau de neurones du bonheur, et ce des l’enfance ; a toutes les adolescents, Afin de connaitre un corps et savoir jouer avec lui, se preparer a la rencontre sexuelle en en maitrisant les composantes (De quelle fai§on Realiser naitre le desir, son excitation, la faire durer, la mener a terme…) ; aux adultes, Afin de completer et enrichir une sexualite deja epanouie, ou concernant compenser une sexualite frustrante.

Pour l’ensemble de, la masturbation permettra d’avoir le rythme d’orgasmes qui convient a tous afin de se detendre, de colorer sa vie, de garder confiance en soi.

Notre masturbation des celibataires n’est jamais une compensation, un pis-aller, mais une activite sexuelle pleine et entiere, qui permet de vivre, d’explorer, d’enrichir ses sensations, ses emotions, ses fantasmes, sa jouissance. D’avoir un corps vivant.

« Il se va beaucoup, comme on le evoque si souvent, que l’homme ait fondamentalement besoin d’un autre et que son besoin d’amour soit le signe de une telle incompletude. Neanmoins, l’autre est souvent decevant, la communication sacree apparait, a plus d’un, comme 1 leurre. L’erotisme exprime beaucoup votre desir d’introduire l’imaginaire et le fantasme dans un rapport qui ne pourrait etre que relationnel. Nous finirons i  chaque fois par etre seuls, livres a notre insatisfaction, et l’ideal de fusion avec l’autre reste une illusion. Notre masturbation reste aussi un essai de fermer une telle dechirure en l’emplissant de fantasmes de plaisir. Elle n’echoue ni ne reussit plus que le coit, mais refuse toute tromperie. Dans la lucidite, on peut seulement oublier un instant sa solitude, avec l’apaisement qu’apporte le ravissement. » (Jean-Rene Verdier)

Meme si la masturbation ne doit avoir que peu d’effets de protection du cancer, il demeure mille tres bonnes raisons d’avoir recours a elle pour son plaisir.